Patients

Alexandra Yelle

On m'a redonné ma vie 

Quand on m’a annoncé que j’étais atteinte d’une leucémie en janvier 2018, je n’avais aucune idée de ce que c’était, ni de ce que ça impliquait. Comme tout le monde, j’avais souvent entendu ce mot par le passé, un mot que j’associais dans ma tête à des enfants, à des téléthons… Je ne réalisais pas à quel point ça pouvait être grave.

Puis, la réalité a fait son chemin et le mot « cancer » a fait irruption dans ma vie de jeune agente de bord de 24 ans.

J’ai rapidement été entraînée dans le tourbillon des traitements. D’abord un premier épisode de chimio qui n’a pas eu les résultats escomptés. Puis, un deuxième, qui m’a menée vers la rémission, mais pour combien de temps ? Difficile à dire avec le risque de récidive… Il fallait aller plus loin pour augmenter mes chances d’être guérie pour la vie. Et cette chance, ça a été la greffe de cellules souches.

Encore une chose que je ne connaissais pas, un nouveau concept que j’allais devoir apprivoiser. Mais je suis passée au travers.

Aujourd’hui, j’ai encore du mal à y croire : j’ai été sauvée grâce aux cellules souches d’un parfait inconnu ! Peu de temps auparavant, je ne savais même pas que c’était possible et aujourd’hui, ces traitements de pointe m’ont donné une nouvelle vie… ou plutôt redonné ma vie. Un an après ma greffe, j’envisage déjà mon retour au travail.

Je suis tellement reconnaissante ! Cette expérience a vraiment changé ma façon de voir les choses…

Lors de mes passages à l’HMR, j’ai été frappée par le nombre de patients qui m’entouraient. De nombreuses personnes atteintes de différents cancers et qui, comme moi, espéraient la guérison.

Quand ça nous arrive, on pense être les seuls, mais c’est finalement loin d’être le cas. Aujourd’hui, je suis guérie, mais je réalise aussi l’importance de rendre accessibles au plus grand nombre les traitements novateurs dont j’ai pu bénéficier.

 

Chaque jour, à l'HMR, les traitements par cellules souches changent des vies et reprogramment l'histoire de patients comme Alexandra.