VIDÉO | Donnez une chance aux prématurés

Infirmière praticienne spécialisée en néonatalogie et spécialiste en soins du développement à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR), Isabelle Milette nous présente la méthode NIDCAP* et ses bénéfices pour les prématurés, leurs parents et les équipes soignantes.

Je fais un don pour le programme NIDCAP

Que signifie l’acronyme NIDCAP?

Isabelle Milette : NIDCAP est un acronyme pour Neonatal Individualized Developmental Care and Assessement Program. En français, on traduit cela par : Programme néonatal individualisé d’évaluation et de soins de Développement.

Quel en est l’objectif?

I. M. : Ce programme favorise le neurodéveloppement des prématurés en dehors du ventre de leur maman comme s’ils étaient restés dans leur ventre. Il est complémentaire, aux soins intensifs de haute technologie indispensables à leur survie.

Quelles sont les étapes de la certification NIDCAP?

I. M. : Il y en a plusieurs.

Première étape : la sensibilisation

On commence par sensibiliser tous les professionnels travaillant auprès du nouveau-né à l’importance de remettre le bébé et sa famille au centre des soins prodigué en néonatologie.

La certification NIDCAP est une aventure collective, interprofessionnelle et il est très important que tous les intervenants aient le même objectif et avancent dans la même direction.

Deuxième étape : former les professionnels à l’observation

Elle consiste à former les professionnels à :

  • l’observation des nouveau-nés;
  • la rédaction d’un plan de soin individualisé, adapté à chaque patient et à sa famille.

Le NIDCAP :

  • forme les intervenants à évaluer le comportement du nouveau-né prématuré;
  • permet de mettre en place des soins individualisés propre à chaque prématuré et approprié à son stade de développement (âge gestationnel);
  • constitue un ajout essentiel à toutes nos stratégies d’interventions et de changement.

Ce programme est essentiel pour nous aider à passer de soins basés sur des protocoles à des soins individualisés et tenant compte des capacités du nouveau-né et de sa famille. Notre objectif est d’adapter nos soins de très hautes technologies aux compétences de l’enfant et de sa famille afin de leur permettre de traverser cette épreuve de la vie avec confiance.

Quels sont les objectifs de cette méthode?

I. M. : L’objectif des soins du développement est la modification intentionnelle de l’environnement hautement technologique du nouveau-né, pour :

  • se rapprocher le plus possible des conditions présentes dans l’utérus (positionnement, proprioception);
  • maximiser le potentiel de développement du nouveau-né en diminuant son exposition au stress, qui peut devenir toxique pour eux à long terme.

Concrètement, le nouveau-né prématuré doit être accompagné pour développer des compétences ou des aptitudes qu’il aurait dû développer dans le ventre de sa mère.

Quels sont les bénéfices de la méthode NIDCAP pour les prématurés?

I. M. : Les études montrent que cette approche et ses interventions améliorent le devenir des tout petits patients. Elle :

  • améliore la stabilité du nouveau-né pendant l’hospitalisation;
  • diminue l’incidence de certaines maladies et complications pendant l’hospitalisation;
  • favorise l’allaitement, ce qui diminue certaines maladies inflammatoires, digestives et diminue la durée de leur hospitalisation;
  • diminue le nombre de complications neuro-développementales à long terme, grâce à une meilleure structure et un meilleur fonctionnement du cerveau;
  • Réduit la durée de l’hospitalisation.

Qu’apporte ce programme aux parents?

I. M. : La naissance prématurée est une tornade émotionnelle qui bouleverse profondément la vie de toute la famille. L’un des standards de soins du NIDCAP est les soins centrés sur la famille : l’objectif est de donner aux parents d’un prématuré toute leur place dans un milieu hautement technologique au sein duquel ils peuvent parfois se sentir impuissants.

Grâce à ce programme, les parents participent aux soins du développement de leur enfant pour redevenir les « experts » de leur enfant, en devenant des partenaires de soins à part entière. Ils apportent une constance nécessaire au développement de leur enfant.

Comme les parents sont considérés comme le meilleur environnement de soins pour leur enfant, la méthode kangourou, aussi appelée peau à peau, est encouragée, soutenue et maximisée.

Patrick Boulé, père d’un enfant né prématurément, a mis sur pied une collecte afin d’aider le département de néonatalogie de l’HMR à obtenir la certification NIDCAP.

Je soutiens la campagne de Patrick

Quels sont les bénéfices de la méthode NIDCAP pour les parents?

I. M. : Toutes les stratégies mises en place pour impliquer les parents dans les soins, développer leurs compétences parentales et leur attachement sont mises en place et priorisées dans les plans de soins. Cette approche et ses interventions :

  • améliorent leur sentiment de compétences parentales, c’est-à-dire leur confiance en leur capacité à s’occuper de leur enfant;
  • diminuent leur stress et l’anxiété parentale à l’unité néonatale et ensuite.
  • diminuent l’incidence de dépression;
  • maximisent l’attachement.
  • diminuent la durée du séjour.

Qu’apporte-t-elle aux équipes de l’HMR?

I. M. : Le NIDCAP est une approche de soins coopérative et interprofessionnelle. Tous les intervenants des soins intensifs néonatals (infirmières, commis, médecins, inhalothérapeutes, etc.) doivent être mobilisés pour changer leurs pratiques et leurs routines de travail afin de s’adapter, de façon individualisée, pour chaque nouveau-né et sa famille. C’est une aventure d’équipe qui nécessite de très gros changements dans l’organisation des soins.

La formation NIDCAP développe les connaissances et compétences de nos intervenants, tout en leur permettant de mieux comprendre le neurodéveloppement, les comportements et les besoins développementaux de nos patients dans un contexte de soins intensifs.

Nous demandons donc à notre équipe de professionnels d’être des experts intensivistes, tout en étant des agents du neurodéveloppement : de faire de la prévention des maladies et la promotion de la santé neurodéveloppemental aux soins intensifs.

Le bien-être des nouveau-nés et de leurs familles est aussi indissociable du bien-être des soignants : des soignants stressés, épuisés ne peuvent aider efficacement le patient et sa famille dans son apprentissage de l’autonomie. C’est pourquoi la formation NIDCAP intègre tout un volet de prise en charge du bien-être des soignants.

Les études le démontrent. Toutes les unités qui ont adopté les soins du développement et le NIDCAP ont des résultats positifs. Cette approche et ses interventions améliorent :

  • le sentiment de compétences des intervenants en leurs habilités;
  • leur perception des nouveau-nés et de leurs parents;
  • la relation avec les parents/familles;
  • leur environnement de travail.

Surtout, le NIDCAP permet à beaucoup de soignants de retrouver un sens profond à leur travail auprès des nouveau-nés et de leur famille.

Je fais un don pour le programme NIDCAP

* La signification de l’acronyme NIDCAP en anglais est : Newborn Individualized Developmental Care and Assessment Program ou Programme néonatal individualisé d’Évaluation et de Soins de Développement en français.

Ces sujets pourraient vous intéresser