Un legs pour se souvenir, un legs pour l’avenir

Photo de Grégoire Rochon, fier donateur de la Fondation de l'Hôpital Maisonneuve-RosemontGrégoire Rochon a récemment décidé de faire un legs à la Fondation. Il nous explique ce qui l’a mené à ce choix.

On connaît tous, malheureusement, quelqu’un mort d’un cancer. Lorsque cela arrive à un proche, on fait face à un terrible sentiment de vide. Ce fut mon cas, lorsque j’ai perdu Lise, mon amie, victime d’une leucémie aiguë, soignée et suivie à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

Honorer la mémoire

Après son décès, je voulais que son souvenir perdure. Faire quelque chose pour elle. Je ne savais pas comment. Et puis, j’ai eu l’idée d’un legs à la Fondation de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

Un geste pour l’avenir

C’était pour moi, une manière d’honorer la mémoire de Lise, de remercier l’Hôpital et ses équipes qui n’ont cessé d’être là pour elle. C’était aussi une façon d’encourager les découvertes et traitements que la Fondation finance. Des recherches qui sauvent des vies tous les jours, et qui sait peut-être, celle de l’un de vos amis, d’un membre de votre famille demain.

Ensemble, combattons le cancer ! Ensemble, soyons souches de guérison.

Grégoire Rochon

Pour plus d’information, communiquez avec Ludmila Rozmiret en toute confidentialité au 514 966 0137 ou par courriel à lrozmiret@fondationhmr.ca.

Découvrez toutes les solutions pour donner.

Ces sujets pourraient vous intéresser