Remise des prix de la Fondation HMR pour l’Excellence à la Publication

Le comité des activités scientifiques du Centre de recherche de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (CR-HMR) s’est réuni pour remettre les 16e Prix de la Fondation HMR pour l’Excellence à la Publication. Ce concours s’adresse aux étudiants à la maîtrise ou au doctorat et aux stagiaires postdoctoraux du CR-HMR. Les trois candidats retenus ont été invités à présenter leur article devant les membres du jury.

Découvrez les lauréats : 

Mathieu Neault, étudiant postdoctoral, laboratoire Dr Frédérick A. Mallette

1er Prix – Bourse de 750 $
« CBFA2T3-GLIS2-dependent pediatric acute megakaryoblastic leukemia is driven by GLIS2 and sensitive to navitoclax ».

Son article met en lumière un type de cancer du sang particulièrement agressif : la leucémie aiguë mégacaryoblastique (LAMC). La fusion génétique CBFA2T3-GLIS2 qu’il présente rend les traitements actuels inefficaces. L’utilisation du Navitoclax comme inhibiteur de BCL2 a montré une efficacité prometteuse dans la mort des cellules de LAMC, suggérant son potentiel en tant que traitement et ouvrant des perspectives pour de nouvelles cibles thérapeutiques.

 

Félix Lombard-Vadnais, associé, laboratoire Dre Sylvie Lesage

2e Prix – Bourse de 500 $
« Activation-induced cytidine deaminase expression by thymic B cells promotes T cell tolerance and limits autoimmunity ».

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune, causée par l’attaque des lymphocytes T sur le pancréas, entraînant une perte d’insuline potentiellement mortelle. L’étude de Félix a révélé que le blocage des lymphocytes B dans le thymus réduit l’élimination des lymphocytes T dangereux, aggravant le diabète. Cette découverte ouvre la possibilité de développer de nouvelles thérapies pour traiter ou prévenir le diabète de type 1 et d’autres maladies auto-immunes.

 

Hazar Mrad, étudiante au doctorat, laboratoire Dre Karine Bilodeau

Finaliste – Bourse de 250 $
« Feasibility and impact of an online simulation focusing on nursing communication about sexual health in gynecologic oncology ».

Son étude propose une simulation en ligne pour améliorer la communication des infirmiers en oncologie sur les problèmes sexuels chez les patients atteints de cancers gynécologiques. Les résultats suggèrent que cette approche offre une nouvelle perspective pour la formation continue en santé sexuelle, enrichissant les connaissances et développant les compétences infirmières, et contribuant ainsi à améliorer l’expérience de santé des patients oncologiques.

 

Qu’il s’agisse de travaux sur la leucémie, le diabète et de pratique médicale, chaque lauréat fait avancer la science. La Fondation, qui a à cœur les projets liés à la recherche et l’enseignement, tient à féliciter tous les candidats pour leurs publications. Ensemble, ils contribuent à bâtir des communautés en santé et à transformer l’avenir des soins.

Contribuez vous aussi à la mission de la Fondation HMR, faites un don.

Ces sujets pourraient vous intéresser