Permettre aux chercheurs de trouver : 75 000 $ pour nourrir le savoir et l’espoir

Comme tous les papas du monde, John Sangster aurait remué ciel et terre quand il a su que sa fille était atteinte d’un lymphome, un cancer qui implique souvent les ganglions. Et comme tous les médecins, il voulait comprendre et trouver un remède à la maladie.

Dr Sangster s’est lancé dans de nombreuses recherches pour trouver ne serait-ce qu’une piste de solution. Et cette piste, il l’a trouvée en tombant sur un webinaire donné par Dr Jean-Sébastien Delisle, hématologue et chercheur à l’HMR, spécialisé dans ce domaine.

Alors que Dr Sangster vit avec sa famille à des centaines de kilomètres, à London en Ontario, c’est ici qu’il a trouvé la plus grande expertise et un début de réponse à la maladie de sa fille.  

À l’HMR, il a fait la rencontre des Dr Jean-Sébastien Delisle et Dr Isabelle Fleury. Leur équipe  ne possède pas encore la clé qui garantit la rémission. En revanche, l’espoir est bien là. Ils travaillent actuellement à améliorer la connaissance de la maladie et développent et utilisent des traitements novateurs de thérapie cellulaire dont les premiers résultats sont très prometteurs.

Il n’en a pas fallu plus pour insuffler un espoir si puissant à Dr Sangster qu’il a décidé de faire un don majeur de 75 000 $. Le Fonds d’excellence pour la recherche et les traitements du lymphome John F. Sangster servira à appuyer ces recherches et leurs applications cliniques et permettra la création de conférences scientifiques visant le maintien de l’expertise locale sur le sujet à l’HMR.

Pendant les 7 à 10 ans à venir, ce fonds donnera aux chercheurs et à leur équipe un support de taille pour maintenir le développement de thérapies offrant le meilleur espoir aux patients atteint du lymphome.

Ces sujets pourraient vous intéresser