La Fondation Carole Epstein remet 115 000 $ pour la santé de générations de femmes

 

Le cancer des ovaires attaque en silence. Il s’immisce dans la vie des femmes sans s’annoncer. Les symptômes qu’il présente passent souvent inaperçus ou sont confondus avec d’autres affections mineures.

Le cancer des ovaires est destructeur. Il ne laisse quasiment aucune chance de survie après une récidive de la maladie. C’est malheureusement ce qui a emporté cette femme visionnaire et d’une énergie incroyable qu’était Carole Epstein. Après huit années de multiples traitements et chirurgies, elle est décédée à l’âge de 59 ans.

« Carole a vécu toute sa vie – y compris sa lutte contre le cancer des ovaires – avec passion et autonomie. Elle a profité de tout ce qui lui était offert : elle a participé à des conférences sur le cancer et à des groupes de discussion, elle a effectué ses propres recherches sur la maladie et est devenue la plus ardente porte-parole pour sa propre cause. » – Fondation Carole Epstein

En laissant sa Fondation comme héritage, Carole Epstein a compris le pouvoir des dons et de la recherche pour offrir un avenir meilleur aux futures générations de femmes touchées par le cancer des ovaires. Depuis son décès en 2004, sa mémoire et sa vision ont perduré à travers de sa Fondation.

Parmi les initiatives soutenues, le projet CHIPOR est apparu comme une évidence. Grâce à un montant de 15 000 $, la Fondation Carole Epstein appuiera ce projet de recherche clinique de l’équipe de gynéco-oncologie de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) qui vise à offrir aux patientes en récidive du cancer des ovaires un nouveau protocole de traitement.

Et cela ne s’arrête pas ici… Si la Fondation Carole Epstein a fait de la recherche dirigée sur ce cancer sa priorité, elle est bien consciente que plusieurs avenues médicales pourraient être porteuses d’espoir. C’est le cas des recherches en thérapie cellulaire et de leurs applications cliniques qui se sont multipliées à l’HMR depuis l’ouverture du Centre d’excellence en thérapie cellulaire en 2012.

Les avancées faites dans ce domaine donnent la conviction aux chercheurs de l’HMR qu’ils pourront bientôt guérir une multitude de maladies qui étaient jusqu’ici incurables. La Fondation Carole Epstein s’est associée à la Fondation HMR pour que cela devienne réalité plus rapidement en dédiant un don de 100 000 $ aux recherches en thérapie génique du Dr Denis Claude Roy.

En choisissant d’appuyer ces projets, la Fondation Carole Epstein se joint à l’équipe dévouée de chercheurs et de médecins qui font tout ce qui est en leur pouvoir pour que les patients bénéficient des meilleurs soins et des traitements les plus prometteurs.

 

En savoir plus sur la thérapie cellulaire

Faire un don

Ces sujets pourraient vous intéresser