Confinement : un patient raconte son expérience

Soigné à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont pour un cancer, André Papineau a vécu une longue période de confinement. Lisez son témoignage.

photo de André Papineau, patient soigné à l'HMR, pour un cancerIsolé pendant son traitement

En cette période de confinement volontaire et de quarantaine pour limiter la propagation de la COVID-19, lisez le témoignage d’un patient, André Papineau, qui, pour sa survie, a vécu en isolement pendant presque toute la durée de ses traitements, soit près d’un an.

Confiné… une année

 J’ai été confiné, de façon obligatoire, pendant plusieurs mois, en raison des traitements de chimio pour guérir mon cancer de la moelle osseuse. Si je ne respectais pas ce confinement, je mettais ma vie, mais ma vie seule, en danger.

J’ai vécu ce confinement avec le plus de sérénité possible. Ce n’était évidemment pas toujours facile, j’avais la peur au ventre, mais avec mes proches nous avons réussi à traverser cette épreuve avec brio. Beaucoup de musique, beaucoup de lecture, beaucoup de cinéma, beaucoup de petites bouffes, beaucoup d’amour.

Ce nouveau confinement est tout à fait autre. Il est purement altruiste. Nous nous replions sur nous-même ; ma conjointe travaille de la maison, ma fille révise son programme d’études. Moi, je vaque dans mon bureau, prépare les futurs dossiers et gère les quelques rares commandes de particuliers. Mais il s’agit surtout du repli intérieur, de la joie maintenant de ce ralentissement, que j’ai tant haï l’an dernier. Je n’avais pas le choix, je me battais pour ma survie. Aujourd’hui, nous avons le choix, nous nous battons pour la survie des autres. Passons l’info, pas le virus. André Papineau, patient de l’HMR

Faites comme André et sa famille, passez l’information, pas le virus. C’est comme ça que nous nous en sortirons, sans sortir.

Découvrir l’histoire reprogrammée d’André

Ces sujets pourraient vous intéresser