L’art de Mouton Rothschild

Avec ses étiquettes arborant une œuvre d’art différente chaque année, le Château Mouton Rothschild est sans doute le 1er grand cru classé du Médoc le plus facilement reconnaissable. Les amateurs savent également que le vin dans la bouteille est souvent lui aussi une œuvre d’art en soi! Le comité organisateur de Montréal Passion Vin est honoré de pouvoir à nouveau compter cette année sur la présence d’une des plus grandes maisons de vin de la planète.

L’histoire viticole du domaine remonte au début du 18e siècle. Il appartient à Nicolas-Alexandre, Marquis de Ségur, et porte le nom de Baronnie de Mouton. En 1720, Joseph de Brane l’achète à la famille de Ségur et le renomme Brane-Mouton tout en s’affairant à développer le vignoble. Les vins gagnent alors en réputation et leurs prix atteignent celui des 2e crus à la fin du siècle, mais le domaine connaît une période plus sombre à partir de 1830. En 1853, le domaine tombe dans les mains de Nathaniel de Rothschild. Issu de la branche anglaise de la célèbre famille de banquiers, Nathaniel lui donnera un nouveau souffle, mais ce sera malheureusement insuffisant pour être classé 1er cru lors du fameux classement de 1855.

Les grands changements s’amorcent à partir de 1922. Âgé d’à peine 20 ans, le Baron Philippe de Rothschild, petit-fils de Nathaniel, prend la responsabilité du domaine et choisit de s’y consacrer pleinement. Dès 1924, il implante la «mise en bouteilles intégrale au château», pratique inusitée jusque-là et qui s’imposera ensuite dans tous les châteaux. Deux ans plus tard, il fait construire le «Grand Chai» qui, d’un seul tenant sur 100 mètres de long, demeure encore aujourd’hui une prouesse architecturale. On lui doit aussi le concept de « second vin » alors qu’il commercialise, dès 1930, le bien connu «Mouton-Cadet». Puis, en 1945, pour célébrer la Libération, le Baron Philippe a l’idée de couronner l’étiquette de ce millésime par un dessin approprié : le «V» de la victoire. C’est le début d’une magnifique collection d’œuvres originales créées chaque année par des peintres célèbres (Miro, Chagall, Braque, Picasso, Warhol, Bacon, Riopelle…) afin d’orner l’étiquette du grand vin. Enfin, il obtient le reclassement du vin comme premier cru en 1973, transformant ainsi la devise du domaine «Premier ne puis, second ne daigne, Mouton suis» par «Premier je suis, second je fus, Mouton ne change».

 

Ne manquez pas cette dégustation, achetez votre forfait dès maintenant!

Achat de forfaits – individuelAchat de forfaits – corporatif

Ces sujets pourraient vous intéresser