CHÂTEAU FIGEAC : une perle de Saint-Émilion

Le Château Figeac est non seulement l’un des plus remarquables de Saint-Émilion, il est aussi l’un des plus anciens. Une perle qui a joué un rôle déterminant dans la reconnaissance de l’appellation Saint-Émilion au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Ses origines remontent bien au-delà du premier château bâti par Raymond de Cazes en 1586. On trouve, en effet, des traces de l’existence de Figeac jusqu’au deuxième siècle de notre ère. À l’époque, le propriétaire Figeacus donne son nom à la villa qu’il fait construire et la notoriété du vin qu’on y produit est connue jusqu’à Rome. De fait, Figeac est l’un des rares vignobles de Saint-Émilion qui est demeuré continuellement occupé pendant les 2000 dernières années!

Jusqu’à la Révolution française, le vignoble dépassera les 200 hectares de vigne. Malgré qu’il fasse aujourd’hui une cinquantaine d’hectares, il est toujours le plus vaste de Saint-Émilion. La quarantaine d’hectares de vignes du château se situe à l’ouest de l’appellation, en bordure de Pomerol, sur 3 collines de graves qui donnent à ce Premier Grand Cru Classé B son identité propre. C’est aussi son encépagement qui en fait un cas unique. Avec à peine 30 % de merlot et le reste en cabernet-sauvignon et cabernet franc, on dit de lui qu’il est le plus médocain des vins de Saint-Émilion. Premiers à obtenir une seconde étiquette (le « Petit-Figeac »), les vins de Figeac sont à la fois riches, concentrés et d’une rare élégance. Ce sont de grands vins de garde qu’il faut attendre quelques années avant d’en découvrir toute la magie.

Une chance à saisir lors de Montréal Passion Vin 2018.

Achat individuelAchat corporatif

Ces sujets pourraient vous intéresser