Figure de proue de Châteauneuf-du-Pape

Avec son célèbre terroir de galets roulés, le Château de Beaucastel est l’une des figures de proue de Châteauneuf-du-Pape, d’autant plus qu’il est toujours l’un des seuls à utiliser les 13 cépages autorisés pour élaborer son vin rouge de base. Aujourd’hui, plus de 100 hectares de vignes répartis majoritairement sur l’appellation Châteauneuf-du-Pape et en Côtes du Rhône donnent parmi les plus beaux, pour ne pas dire les plus grands vins de l’appellation, notamment en raison de leur capacité de développement dans le temps. Montréal Passion Vin vous offre la possibilité de venir déguster les fabuleux vins de ce domaine familial, dont les cuvées très recherchées « Vieilles Vignes » en blanc et « Hommage à Jacques Perrin » en rouge.

On trouve les premières traces du domaine, tel qu’il existe aujourd’hui, dès le XVIe siècle. Le nom du domaine trouve en effet son origine dans celui du fondateur, Pierre de Beaucastel, qui s’installe à Courthézon en 1549 en faisant l’achat d’une « grange et son tènement de terre contenant 52 saumées assises à Coudoulet ». Le domaine changera de main à quelques reprises jusqu’à ce que Pierre Tramier le reprenne en 1909. Il le transmet ensuite à son gendre, Pierre Perrin, homme de science, qui donnera son essor à la Maison. Par contre, ce sont surtout les efforts de son fils, Jacques Perrin, qui élèvera la qualité du vin et lui donnera ses lettres de noblesse. Lorsque Jean-Pierre et François, les fils de Jacques, reprennent le domaine en 1978, les vins du domaine rayonnent un peu partout sur la planète. Ils sont considérés parmi les meilleurs de l’appellation. La 5e génération représentée par Marc, Pierre, Thomas, Cécile, Charles, Matthieu et César travaille aujourd’hui aux côtés de leur père, faisant ainsi de Château de Beaucastel une histoire de famille.

Ces sujets pourraient vous intéresser