De jeunes chercheurs pleins d’avenir

Depuis 2012, le Fondation de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) s’allie avec le Centre de recherche de l’HMR afin d’offrir des bourses de recherche pour des stages d’été. Grâce à ce programme, des étudiants se voient offrir une bourse de 6 500 $ pour effectuer un stage de recherche de 16 semaines. Chaque année, le Centre de recherche de l’HMR attire de nombreux étudiants désireux d’évoluer dans un environnement exceptionnel et formateur.

Découvrez les profils de nos quatre boursiers d’exception en 2017 :

 

 


 


 


 

 

 

 

Anne-Frédérique Brizard – Université de Montréal

Stage effectué sous la direction de Dre Nathalie Labrecque

Projet de recherche :

  • Immunothérapie 

Ce projet consiste en l’utilisation des globules blancs pour lutter contre les cellules cancéreuses et les éliminer. Thérapie innovante et efficace, il vise à déterminer le rôle de BAP1 dans la biologie des globules blancs. BAP1 est une protéine qui régule la survie et les fonctions de la cellule. Moduler l’activité de cette protéine pourrait améliorer la fonctionnalité et la survie des globules blancs et ainsi offrir une opportunité unique dans la maximalisation de l’immunothérapie du cancer.

Sabrina Evans – Université McGill

Stage effectué sous la supervision de Dr Mike Sapieha

Projet de recherche :

  • Diabète de type 2

La perte de poids chez les personnes obèses souffrant de diabète de type 2 permet de le maintenir sous contrôle. Sabrina Evans a contribué à la démonstration de l’effet protecteur de la Neuropiline-1 (NRP-1) dans un contexte de perte de poids. La NRP-1 protège contre le gain de poids excessif et contre les complications métaboliques qui en découlent. La NRP-1 pourrait également présenter une nouvelle cible thérapeutique dans le traitement des maladies métaboliques.

Félix Lombard – Université de Montréal

Stage effectué sous la supervision de Dre Sylvie Lesage

Projet de recherche :

  • Diabète de type 1 

Identifier certains gènes impliqués dans le développement du diabète de type 1 ainsi que caractériser leur implication dans divers processus immunologiques sont au cœur des recherches de Félix Lombard. L’identification de ces gènes permettra ultimement d’identifier les individus à risque de développer le diabète et de mieux cibler les soins aux patients.

Simon Schreiber – Université de Montréal

Stage effectué sous la supervision de Dr Jean-Philippe Lafrance

Projet de recherche :

  • Néphrologie 

En identifiant, grâce à une étude épidémiologique, les contraintes physiques représentant un risque d’infection pour les patients traités en dialyse, cela permettrait de corriger des facteurs modifiables qui ont un effet direct sur les patients et pèsent lourdement sur les coûts de soins de santé au Québec. Actuellement, quoique très coûteuse, la dialyse demeure la thérapie la plus accessible pour les personnes dont les reins ne fonctionnent plus.

La Fondation HMR souhaite tout le succès possible à ces jeunes chercheurs et espère les compter parmi la relève qui développera des thérapies novatrices au sein du Centre de recherche au cours des prochaines années.

Appuyez la relève à l’HMR 

Ces sujets pourraient vous intéresser