4 000 $ amassés pour le lymphome de Burkitt et le confort des patients

Pamela Fafard avait 31 ans lorsqu’elle a été hospitalisée d’urgence à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR). C’est alors que les équipes ont découvert qu’elle était atteinte d’un cancer très rare, le lymphome de Burkitt.

Très vite, un traitement agressif et une hospitalisation de longue durée se sont imposés. Ayant mis au monde son troisième garçon deux mois avant son hospitalisation, se séparer de sa famille a été une déchirure pour elle. « La solitude a été très difficile pour moi dans cette épreuve, bien que je recevais énormément de visites », nous a confié Pamela. Aujourd’hui, elle est en bonne santé et heureuse de nous dire qu’elle profite de la vie!

Depuis sa sortie de l’HMR, Pamela mène un combat, non pas pour elle, mais pour les prochains patients de l’aile où elle a été soignée. En récoltant des fonds pour le service d’oncologie de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, elle souhaite améliorer le confort des chambres et la qualité de vie des patients qui, comme elle, passent plusieurs mois à l’hôpital. Il lui tient à cœur de redonner vie à l’aile 5 AB qui  manque cruellement d’équipements du quotidien tels que le Wi-Fi, un four à micro-ondes ou un réfrigérateur.

Grâce à son dévouement et sa détermination, elle a récolté 4 000 $ qu’elle a remis à la Fondation HMR pour appuyer les recherches de Dre Josée Hébert sur le lymphome de Burkitt et transformer l’aile 5 AB.

Très reconnaissante envers l’équipe médicale de l’HMR qui l’a sauvé, Pamela tenait à les remercier, particulièrement Dre Bambache, Dre Parent et Dr Roy.

Toutes les actions, comme celle de Pamela, sont souches de réconfort pour les patients de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. MERCI!

Ces sujets pourraient vous intéresser